Chancellerie du Comté du Poitou

Forum issu du Jeu des Royaumes Renaissants

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire Religieuse du Poitou - 15/07/1454

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leello
Ambassadeur Etranger
avatar

Nombre de messages : 47
Comté/Duché : Poitou
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Histoire Religieuse du Poitou - 15/07/1454   Lun 8 Fév - 20:20

Citation :
Concordat Religieux entre le comté du Poitou et le Primus Benedictus da Siena



Préliminaire

La Sainte Alliance rassemble les disciples d'Averroes. Elle est dirigée par le Primus Benedictus da Siena qui en est son chef spirituel et temporel.


Article I

Le comté du Poitou reconnaît la légalité de l'Averroïsme sur ses terres.

Ce culte pourra être librement exercé sur les halles des villages de la-dite province.
Des temples religieux pourront être construits.

Article II

Les membres de la Sainte Alliance ne seront nullement inquiétés pour l'exercice de leur foi.
Il ne sera fait aucune discrimination envers eux tant pour les emplois civils, administratifs que militaires.
De même, aucune discrimination ne sera faite pour les averroïstes accédant à une charge de maire ou de membre du Conseil comtal.

Article III

La congrégation de la Sainte Inquisition ne pourra engager aucune poursuite à l'encontre des membres de la Sainte Alliance sur les terres poitevines.


Article IV
Le prosélytisme religieux averroïste est autorisé sur les halles des villages du poitou, mais non sur la gargotte.

Article V

Les membres de la Sainte Alliance s'engagent à vivre en bonne intelligence avec les fidèles de la religion aristotélicienne.

Article VI

Par ce présent traité et à la date de sa signature, le comté du poitou s'engage à respecter les droits immuables des fidèles Averroïstes membres de la Sainte Alliance habitant dans la province.
Ce texte a valeur perpétuelle.


Fait à Poitiers, le 15 juillet de l'an 1454


Dernière édition par leello le Lun 8 Fév - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leello
Ambassadeur Etranger
avatar

Nombre de messages : 47
Comté/Duché : Poitou
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: Histoire Religieuse du Poitou - 15/07/1454   Lun 8 Fév - 20:23

Citation :
ANNULE PAR LE CONSEIL COMTAL SOUS LE REGNE DE FAOOEIT:


Voici le concordat par lequel le Comté du Poitou se lie avec l'Eglise Aristotélicienne.

Le Concordat du Poitou


PREAMBULE

Après les élections comtales du 22-23 octobre 1453, nous avons jugé nécessaire de définir quelle place l’Eglise doit occuper dans le comté. L’objectif de ce présent texte est de permettre à l’Eglise d’occuper son rôle de moteur spirituel tout en garantissant sa neutralité.

LE ROLE DE L’EGLISE DANS L’ORGANISATION TEMPOREL DU COMTE

1. Le concordat fait de l'Eglise Aristotélicienne la religion officielle du Comté du Poitou.

1.2 Considérant la foi comme personnelle, la liberté de croyances religieuses est considérée comme droit de tous Poitevins, tant que celles-ci ne sont ni blasphématoires ni injurieuses de par son dogme ou ses paroles ou tant qu'elles ne portent pas atteinte à l'ordre public.

1.3 La croyance relevant du domaine privée, le conseil comtal ou municipal ne peuvent intervenir comme tierce personne.

1.4 Le Conseil du Poitou qui tolère la liberté de culte, oblige les représentants des différents cultes à venir présenter leur culte, son fondement et son dogme.

2. Il sera proposé et non imposé une place au conseil municipal pour le prêtre de la paroisse et une place au conseil ducal pour l’évêque comme avis consultatif mais non décisif. Il sera présent pour défendre les intérêts de la religion officielle.

2.1. Le conseil ducal ou municipal pourra exclure la personne représentante de l’église à condition que cette exclusion soit juste et vérifiée. Toutes exclusions se feront par voie hiérarchique. Les évêques pour les prêtres, les cardinaux pour les évêques.

3. L’activité politique est réglementée. L'évêque ne peut accèder au poste de comte. Les curés ou diacres sont autorisés à être maire de leur commune, l'un remplaçant l'autre. De même, les religieux ne peuvent être les leaders d’une organisation politique. Ils peuvent être adhérant de groupes publics divers mais ne peuvent en assumer la direction.

4. L’Eglise ne peut en aucun cas constituer un contre pouvoir. Elle doit veiller à ne pas mélanger ses intérêts propres avec les intérêts particuliers de ses membres. Elle doit en toute circonstance faire preuve de réserve et de modération.

LE ROLE DE L’EGLISE DANS LA VIE CIVILE

5. Les mariages aristoteliciens et les jugements de l'Église en matière matrimoniale prennent effet civil. Les juridictions ecclésiastiques sont reconnues en matière spirituelle et disciplinaire.

6.1. L’Eglise Aristotelicienne se donne comme mission d’aider les plus démunis. Dans ce cadre ses représentants devront de manière active participer à l’entraide citoyenne et autant que possible coordonner leurs efforts avec les autorités municipales.

6.2. L’Eglise Aristotelicienne se donne comme mission de participer le plus activement possible à l’éducation du peuple. Ce la peut être fait à l’Université soit par des artisans qui le souhaitent ou par des notables d’un rang plus élevé. Cependant les autres ecclésiastiques peuvent également enseigner en dehors de celle-ci dans leur village.

6.3. L'Eglise Aristotelicienne se donne comme mission d'enterrer les corps des morts et de leur donner les derniers sacrements.

7. Par volonté du Roi, la très Sainte Inquisition est instituée dans les provinces de France. Le rôle d’inquisiteur sera confié à une personne, choisie par l’Evêque. Les attributs de la très Sainte Inquisition sont ceux édictés par la première bulle de Sa Sainteté notre Saint Père.

LE FONCTIONEMENT INTERNE DE L’EGLISE POITEVINE

8. L’Eglise est représentée par sa Sainteté le Pape. La Curie romaine est le parlement de cette Eglise.

9. Le Diocèse du Poitou est dirigé par son Evêque, nommé par la Curie dans cette charge. C'est lui qui nomme les prêtres et son chanoine.

10. La hiérarchie ecclésiastique devra être respectée pour toutes les relations entre l’Eglise Aristotelicienne et le pouvoir temporel.

11. Sur demande du Conseil, l'Eglise aristotelicienne, peut intervenir pour une demande d'excommunication. Elle transmettra le dossier au tribunal de l'Inquisition qui donnera suite ou non à cette demande.

11.2 L'Eglise du Poitou ne donnera aucun peine de mort à quiconque et ne souhaite pas que cela soit fait en son évêché.

En l'an de Grâce 1453, sous le règne de Levan III, le premier jour du mois de Novembre.

Toucoul, comte du Poitou
Frère Norv, évêque du Poitou, Illuninati
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leello
Ambassadeur Etranger
avatar

Nombre de messages : 47
Comté/Duché : Poitou
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: Histoire Religieuse du Poitou - 15/07/1454   Lun 8 Fév - 20:41

Citation :
Important- Abrogation du concordat avec les représentants du culte d'Averoes.


Il à été décidé de mettre fin au concordat nous liant avec les représentants du culte d'Averoes. De fait, les disciples d'Averoes ne sont plus autorisés à précher en place publique, tel que gargotte, halle ou taverne. Les préches ne devront s'exercer que dans l'enceinte des temples dédiés à ce culte. Tout disciple d'Averoes surpris à prècher en place publique sera passible de sanctions. Cette décision prend effet immédiatement.

En paralèlle, un nouveau concordat avec l'église aristotélicienne est en cours de négociations


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire Religieuse du Poitou - 15/07/1454   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire Religieuse du Poitou - 15/07/1454
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire Religieuse du Poitou - 15/07/1454
» Histoire des relations Poitou / Anjou - 09/10/1453
» Cherche brigands pour mettre le Poitou à feu et à sang
» Un peu d'Histoire: L’éthique chevaleresque
» La fausse histoire d'un vrai menteur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie du Comté du Poitou :: SALLE DE TRAVAIL :: Salle des Traités :: Archives des traités-
Sauter vers: