Chancellerie du Comté du Poitou

Forum issu du Jeu des Royaumes Renaissants

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Histoire de l’Alliance Du Centre - 20/01/1453

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leello
Ambassadeur Etranger
avatar

Nombre de messages : 47
Comté/Duché : Poitou
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Histoire de l’Alliance Du Centre - 20/01/1453   Lun 8 Fév - 20:14

Citation :
Traité d'alliance entre le Comté du Limousin et de la Marche, le Duché du Bourbonnais-Auvergne et le Comté du Poitou



Le duc Trollfarceur du Bourbon Auvergne , le Comte Senael du Limousin et le Comte Erasmus du Poitou , ainsi que leurs conseils respectifs, représentant de leur Duché ou Comté élus par le peuple et pour le peuple, ont décidé de par leur sagesse, conscients de l'intérêt majeur de tisser des liens d'amitié entre leurs peuples et afin de préserver la paix et la justice sur leurs territoires de signer ce traité de concorde.

Du traité de non-agression.

Art 1. Les ducs et comtes ainsi que les membres de leurs conseils respectifs s'engagent à ne pas faire pénétrer leur armée sur le territoire de l'autre à moins d'en avoir reçu l'autorisation expresse de l'autre conseil et/ou duc ou comte et uniquement pour le transport de troupes vers un duché tiers ou dans le but d'aider l'autre duché signataire à repousser un envahisseur.

Art 2. Les ducs et comtes ainsi que les membres de leurs conseils respectifs s'engagent à ne pas créer de trouble sur l'autre territoire signataire par quelque moyen que ce soit. (pillage de mairie, fomentation de révolte, ...)

Du traité militaire.

Art 3. Si l'intégrité territoriale d'une des régions contractantes est menacée, les autres Conseils mobiliseront leurs troupes et leurs moyens
diplomatiques dans le but de rétablir la paix et le respect de la souveraineté de la région contractante attaquée. Tous les alliés maintiendront des opérations militaires conjointes jusqu’à ce qu’une paix commune soit conclue.
Aucune aide d'aucun allié ne pourra être apportée à l'agresseur, sous quelque forme que ce soit.
Tout ceci demeure valable à moins que la cause de cette invasion ne soit le fait d'une requête royale. Auquel cas, les autres parties signataires ne sont pas tenues de respecter leur engagement.

Du traité de coopération judiciaire.

Art 4. Tout citoyen ayant commis une infraction "royale" (notamment tous les délits mentionnés par la charte du juge, les tables de la loi et le port de faux titre) pourra être poursuivi en justice dans les régions signataires du présent traité.
Sont également soumises les lois comtales locales.

Art 5. Si un(e) accusé(e) fuit dans une autre province signataire pour essayer d'échapper à la justice, un mandat "d'extradition" sera lancé et il sera soit extradé, soit jugé par délégation par les instances juridiques du lieu de son arrestation en coopération avec les instances juridiques du lieu où a été commise l'infraction.

Art 6. Si l'accusé est reconnu coupable, celui-ci recevra une peine qui sera discutée entre les 2 juges des deux parties concernées.

Art 7. Chaque duché/comté signataire s'engage à fournir toute information concernant les organisations criminelles actives en leur territoire aux autres parties signataires .

Du traité commercial

Art 8. Les parties contractantes s’engagent à favoriser toute entente commerciale entre elles selon l'étendue de leur pouvoir.
En partenaires civilisées, elles s'engagent à punir toute déstabilisation économique envers l'une ou l'autre, dont les auteurs comptent parmi leurs citoyens.

Du traité

Art 9. Ce traité prend le nom de " Forces du Centre " .

Art 10. Les seigneurs et vassaux s'engagent à respecter les articles de ce traité. Tout manquement à une clause par l’une des parties libère les autres de leurs engagements jusqu’à ce qu’une compensation substantielle soit réalisée.

Art 11. Le non-respect de ce traité entrainera le contentieux devant la Cour des Pairs qui devra punir la partie contractante fautive et veiller à ce que réparation soit faite, ou tout du moins de veiller au statu quo, en cas d'invasion.

Art 12. Ce traité pourra être annulé par le conseil nouvellement élu après chaque élection, dans un laps de temps de deux (2) semaines à compter du jour de l'élection du Duc/Comte. Durant ce laps de temps, ce traité aura toujours force de loi aux yeux de tous. Une fois passé ce délai, si le conseil nouvellement élu n'a pas émis le souhait d'annuler ce traité, il sera considéré comme reconduit.

Art 13. Par consentement mutuel, la réécriture ou du traité dans son intégralité ou partiellement ou l'annulation peut être décidée.


Erasmus, Comte de Poitou
Senael, Comte du Limousin et de la Marche
Trollfarceur de Dienne, Duc du Bourbonnais-Auvergne


Dernière édition par leello le Lun 8 Fév - 20:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leello
Ambassadeur Etranger
avatar

Nombre de messages : 47
Comté/Duché : Poitou
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: Histoire de l’Alliance Du Centre - 20/01/1453   Lun 8 Fév - 20:26

Citation :
Traité d'alliance entre le Comté du Limousin et de la Marche, le Duché du Bourbonnais-Auvergne, le Comté du Poitou et le Duché de Touraine.




[cf protocole additionnel]


Le duc Trollfarceur du Bourbon Auvergne , le Comte Senael du Limousin et le Comte Erasmus du Poitou , ainsi que leurs conseils respectifs, représentant de leur Duché ou Comté élus par le peuple et pour le peuple, ont décidé de par leur sagesse, conscients de l'intérêt majeur de tisser des liens d'amitié entre leurs peuples et afin de préserver la paix et la justice sur leurs territoires de signer ce traité de concorde.

Du traité de non-agression.

Art 1. Les ducs et comtes ainsi que les membres de leurs conseils respectifs s'engagent à ne pas faire pénétrer leur armée sur le territoire de l'autre à moins d'en avoir reçu l'autorisation expresse de l'autre conseil et/ou duc ou comte et uniquement pour le transport de troupes vers un duché tiers ou dans le but d'aider l'autre duché signataire à repousser un envahisseur.

Art 2. Les ducs et comtes ainsi que les membres de leurs conseils respectifs s'engagent à ne pas créer de trouble sur l'autre territoire signataire par quelque moyen que ce soit. (pillage de mairie, fomentation de révolte, ...)

Du traité militaire.

Art 3. Si l'intégrité territoriale d'une des régions contractantes est menacée, les autres Conseils mobiliseront leurs troupes et leurs moyens
diplomatiques dans le but de rétablir la paix et le respect de la souveraineté de la région contractante attaquée. Tous les alliés maintiendront des opérations militaires conjointes jusqu’à ce qu’une paix commune soit conclue.
Aucune aide d'aucun allié ne pourra être apportée à l'agresseur, sous quelque forme que ce soit.
Tout ceci demeure valable à moins que la cause de cette invasion ne soit le fait d'une requête royale. Auquel cas, les autres parties signataires ne sont pas tenues de respecter leur engagement.

Du traité de coopération judiciaire.

Art 4. Tout citoyen ayant commis une infraction "royale" (notamment tous les délits mentionnés par la charte du juge, les tables de la loi et le port de faux titre) pourra être poursuivi en justice dans les régions signataires du présent traité.
Sont également soumises les lois comtales locales.

Art 5. Si un(e) accusé(e) fuit dans une autre province signataire pour essayer d'échapper à la justice, un mandat "d'extradition" sera lancé et il sera soit extradé, soit jugé par délégation par les instances juridiques du lieu de son arrestation en coopération avec les instances juridiques du lieu où a été commise l'infraction.

Art 6. Si l'accusé est reconnu coupable, celui-ci recevra une peine qui sera discutée entre les 2 juges des deux parties concernées.

Art 7. Chaque duché/comté signataire s'engage à fournir toute information concernant les organisations criminelles actives en leur territoire aux autres parties signataires .

Du traité commercial

Art 8. Les parties contractantes s’engagent à favoriser toute entente commerciale entre elles selon l'étendue de leur pouvoir.
En partenaires civilisées, elles s'engagent à punir toute déstabilisation économique envers l'une ou l'autre, dont les auteurs comptent parmi leurs citoyens.

Du traité

Art 9. Ce traité prend le nom de " Forces du Centre " .

Art 10. Les seigneurs et vassaux s'engagent à respecter les articles de ce traité. Tout manquement à une clause par l’une des parties libère les autres de leurs engagements jusqu’à ce qu’une compensation substantielle soit réalisée.

Art 11. Le non-respect de ce traité entrainera le contentieux devant la Cour des Pairs qui devra punir la partie contractante fautive et veiller à ce que réparation soit faite, ou tout du moins de veiller au statu quo, en cas d'invasion.

Art 12. Ce traité pourra être annulé par le conseil nouvellement élu après chaque élection, dans un laps de temps de deux (2) semaines à compter du jour de l'élection du Duc/Comte. Durant ce laps de temps, ce traité aura toujours force de loi aux yeux de tous. Une fois passé ce délai, si le conseil nouvellement élu n'a pas émis le souhait d'annuler ce traité, il sera considéré comme reconduit.

Art 13. Par consentement mutuel, la réécriture ou du traité dans son intégralité ou partiellement ou l'annulation peut être décidée.

Erasmus, Comte du Poitou
Senael, Comte du Limousin-Marche
Trollfarceur de Dienne, Duc du Bourbonnais-Auvergne

en date de janvier 1453

Protocole additionnel

En ce jour de juillet 1454 le duché de Touraine rejoint l'Alliance du Centre, s'engageant à souscrire à toutes les clauses précédentes et proclamant sa pleine adhésion.

Faooeit, Comte du Poitou
Badoules, Comte du Limousin-Marche
Silec Duc du Bourbonnais-Auvergne
Fransou, Duc de Touraine

en date de Juillet 1454
à Limoges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leello
Ambassadeur Etranger
avatar

Nombre de messages : 47
Comté/Duché : Poitou
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: Histoire de l’Alliance Du Centre - 20/01/1453   Lun 8 Fév - 21:27

Citation :
Déclaration de l’Alliance du Centre sur la situation du Duché de Guyenne


Dans leur grande sagesse, leurs seigneuries Natafael, Duchesse du Bourbonnais Auvergne, , Trokinas, Comte du Limousin et de la Marche, Bendugueslin, Comte du Périgord et de l'Angoumois, Olivyaa de Fontenoy, Comtesse du Poitou, Galadryelle de la Roseraie, Duchesse de Touraine, ont souhaité mettre par écrit la présente déclaration.

L’Alliance du Centre, dite des Puissances et de la Stabilité du Centre,

Déclare, d’une voix unanime, condamner la lâche agression dont à fait l’objet le Duché de Guyenne de la part du Duché de Gascogne.

Les déclarants considèrent qu’il s’agit là d’une forme d’ingérence inadmissible et insupportable qui bafoue le droit sacré des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Les déclarants prennent acte du retrait des troupes Gasconnes et du début de négociations bilatérales, qu'ils encouragent vivement espérant qu'elles aboutissent à une paix rapide et honnête.

Les déclarants suivront avec attention l'évolution de ces négociations et proposent, autant qu'il plaira aux deux parties, la médiation de l'Alliance.

En cas d'échec de ces négociations, ce qu'à Aristote ne plaise, l’Alliance du Centre acquiescera à toute décision d’intervention commune ou individuelle menée par ses membres.

Faict et ratifié le vingt-et-unième de février de l'an de Grâce mil quatre cent cinquante sept en l'enceinte du Château de l'Alliance du Centre.

Au nom du Duché du Bourbonnais Auvergne :
- Dame Natafael, Duchesse du Bourbonnais Auvergne

- Messire Modsognir, Chambellan du Bourbonnais Auvergne

Au nom du Comté du Limousin et de la Marche :
- Trokinas, Comte du Limousin et de la Marche,

- Son Excellence Solveig Bradbury, Chambellan du Limousin-Marche.


Au nom du Comté du Périgord et de l'Angoumois :
- sa Grandeur BenDuguesclin, Comte du Périgord et de l'Angoumois

- son Excellence Elayne de Troy, Chancelière du Périgord et de l'Angoumois


Au nom du Comté du Poitou :
- Dame Olivyaa de Fontenoy, Comtesse du Poitou,

- Messire Jehan de Proisy, Chancelier du Poitou.


Au nom du Duché de Touraine :
- Dame Galadryelle de la Roseraie, Duchesse de Touraine

- Messire Charles de la Roseraie, Chambellan de Touraine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leello
Ambassadeur Etranger
avatar

Nombre de messages : 47
Comté/Duché : Poitou
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: Re: Histoire de l’Alliance Du Centre - 20/01/1453   Lun 8 Fév - 21:34

Citation :

A sa Grandeur Chuichian
Au peuple poitevin,
A tous ceux qui le présent écrit liront ou se feront lire, salut;

Nous Alcyone de Sainte Anne, Comtesse du Limousin et de la Marche, réaffirmons, dans un soucis d'appaisement et pour faire face à toutes les rumeurs aussi insultantes qu'infondées, l'amitié qui lie Poitou et Limousin. Nulle agression, nulle trahison ne viendra entacher ce lien de la part de notre comté.

Fait à Limoges le 19 Septembre 1457.

Alcyone de Sainte Anne
Comtesse du Limousin et de la Marche


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de l’Alliance Du Centre - 20/01/1453   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de l’Alliance Du Centre - 20/01/1453
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire des relations Poitou / Anjou - 09/10/1453
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie du Comté du Poitou :: SALLE DE TRAVAIL :: Salle des Traités :: Archives des traités-
Sauter vers: