Chancellerie du Comté du Poitou

Forum issu du Jeu des Royaumes Renaissants

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mandat Pandemie novembre 1462

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
brunehaut_
Visiteur
avatar

Nombre de messages : 29
Comté/Duché : Thouars
Date d'inscription : 25/05/2013

MessageSujet: Mandat Pandemie novembre 1462   Sam 15 Nov - 16:38

Citation :

Poitevin devant, Jamais ne se rend !


nnonce comtale : Information importante sur les mines

L'équipe économique, sous l'égide de Sa Grandeur Pandémie Herbst, informe les Poitevins que depuis ce matin, au petit jour, la mine d'argile située entre Niort et Poitiers sera ouverte aux mineurs et que dans un souci de gestion des mines la mine d'or de Poitiers sera fermée à partir d'aujourd'hui et ce jusqu'à mercredi inclus.
Le Comté a besoin d'augmenter ses réserves d'argile pour maintenir le rayonnement du Poitou au plus haut.

Il est à noter que les Pictaves auront accès à une mine, adoncques ne seront point pénalisés par cette décision comtale.


Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandémie Herbst,
Faict à Poitiers le premier jour de novembre de l'an de grasce MCDLXII



Citation :


Poitevin devant, jamais ne se rend !


nnonce comtale : Prélèvement des impôts


A tous qui la présente annonce liront ou se feront lire,

La nouvelle imposition pour la première quinzaine du mois de novembre sera prochainement prélevée par les mairies.

Les montants pour cette quinzaine restent les mêmes que pour la quinzaine précédente Ces montants s'élèvent à 5 écus par champ ou élevage et 9 écus par échoppe.

Chaque mairie est libre de régler elle-même cet impôt au Comté sur ses caisses, ou d'augmenter cet impôt ou non, suivant ses besoins et sa situation financière. L'impôt municipal ainsi prélevé ne peut dépasser le montant de 7 écus par champ ou élevage et 11 écus par échoppe.



Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandemie Herbst
Au Castel de Poitiers le premier jour du mois de novembre de l'an de grasce MCDLXII





Citation :




Poitevin devant, jamais ne se rend !
nnonce comtale : De la menace Fatum


Poitevines, Poitevins, à tous qui la présente annonce entendront ou liront,

Qu'il soit su qu'une arrivée massive de lances appartenant à l'organisation brigande Fatum est possible sur nos terres.
C'est pourquoi, le Comte et son Conseil appellent chaque ville à préparer ses défenses, chaque Poitevin à mettre au service de sa ville et de son Comté ses bras et son courage pour faire barrage à l'ignominie qui menace l'intégrité de notre sol.

Peuple du Poitou, rappelle-toi la devise de ton Comté "Poitevin devant, jamais ne se rend!"
Peuple du Poitou, l'heure est venue de te lever et de te préparer à une défense acharnée pour que notre beau et fier Poitou reste libre!
Peuple du Poitou, du plus humble au plus aisé, du plus petit au plus titré, prépare tes armes pour montrer à Fatum qu'il y a plus grand que la Brigande: l'amour d'une terre libre et fière.


Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandemie Herbst
Au Castel de Poitiers le premier jour du mois de novembre de l'an de grasce MCDLXII


Citation :



oitevines, poitevins,


à tous qui la présente annonce liront ou se feront lire,


En ce jour, présentons le nouveau Code économique poitevin, après avoir consulté notre Conseil.

La majorité du Conseil Comtal, sous l'égide de Sa Grandeur qui souhaite réactualiser les textes du Poitou, s'est exprimée pour l'adoption du texte qui sera effectif dès son annonce et son affichage en place publique

Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandemie Herbst
Faict à Poitiers le cinquième jour du moy de novembre de l’an de grâsce MCDLXII

Citation :
I - Du Commerce

1-Des marchands étrangers au Poitou
Toute personne étrangère au Poitou doit obligatoirement demander et obtenir une autorisation du Maire de la ville ou du Commissaire au Commerce comtal avant de mettre quoi que ce soit en vente sur un marché poitevin.

2-Du fer
Le fer est réservé aux forgerons et charpentiers poitevins uniquement. Toute autre personne se portant acquéreur de fer sans autorisation écrite du CAC du Poitou, sera passible de poursuites judiciaires.

3-Du bois
Le bois est réservé aux charpentiers, boulangers, fromagers, forgerons poitevins uniquement. Tout achat de bois contrevenant à ces conditions sans autorisation écrite du CAC du Poitou sera sanctionné de poursuites judiciaires.

4-De la pierre
La pierre, que ce soit sous sa forme brute en quintaux ou sous sa forme taillée, est réservée aux sculpteurs poitevins uniquement. Toute autre personne se portant acquéreur de pierre sans autorisation écrite du CAC du Poitou, sera passible de poursuites judiciaires.

5-De la spéculation
Tout acte de nature spéculative constitue un acte d'escroquerie.

6-Du prix de vente
Tout achat de marchandise au prix minimum est interdit sans l'accord du vendeur.


II - Des Salaires

Dans le respect de la qualification des ouvriers poitevins et étrangers, les propriétaires terriens doivent appliquer une grille de salaires minimaux.
Ainsi les travaux ne demandant pas de qualification particulière seront gratifiés d'un salaire minimal de 15 écus.
Les travaux demandant une qualification moyenne (de 1 à 10 points de caractéristiques) seront gratifiés d'un salaire minimal de 19 écus.
Les travaux demandant une forte qualification (plus de 10 points de caractéristiques) seront gratifiés d'un salaire minimal de 21 écus.
Tout manquement sera passible de poursuites pour esclavagisme.


III - De l'Impôt sur la Propriété

Chaque Poitevin est soumis à l’impôt en fonction de ses biens (champ(s), élevage(s), échoppe, taverne(s)). Il est obligatoire et augmenté d’indemnités pour tout retard au-delà d’une semaine.

Mis à part l'impôt sur les tavernes, sa périodicité et son montant sont décrétés et annoncés par le Conseil Comtal. L'impôt comtal est payé par les mairies, libre à elles ensuite d'appliquer le taux qui convient auprès de leurs villageois sur leur(s) culture(s), élevage(s) et échoppe. Un taux maximum autorisé sera publié dans chaque annonce de levée d'impôt comtal.
L'impôt ne peux être levé que pour 15 jours. Si cela n'est pas respecté, le bourgmestre pourra être poursuivi pour Trouble à l'Ordre Public.


IV - De la Sécurité des Fonds Communaux

1-De la caisse de solidarité
La caisse de solidarité est une assurance comtale obligatoire à l'usage des mairies poitevines. Cette assurance s'élève à hauteur de 3500 écus.
Toute mairie se retrouvant dans une situation financière critique suite à un sinistre assimilable à un pillage de quelque nature que ce soit se verra reverser de la part de cette caisse un montant de 3500 écus diminués des liquidités toujours en possession par la mairie dans ses coffres et en caisse des dépôts. Le versement sera effectué dès que la situation locale aura été jugée comme ne présentant plus de risque.
Le Comté et les mairies poitevines sont alors tenues de cotiser à part égale de sorte que le montant de la caisse de solidarité retrouve son état initial.

2-De la caisse des dépôts
La caisse des dépôts est un service financier gratuit et facultatif mis à disposition des municipalités par le Comté sous réserve de participation préalable à la caisse de solidarité.
Sur simple demande auprès du Commissaire au Commerce du Comté et sans aucune justification, tout maire peut y effectuer des dépôts et retraits d'écus, dans la limite de leur crédit disponible.
Un bilan des soldes de la caisse des dépôts sera publié à l'AHF après chaque transaction.


V - De la Résidence des Propriétaires de Taverne

Tout propriétaire de taverne en territoire poitevin devra justifier d'une résidence principale (IG) au sein du village dans lequel il ouvre sa taverne.
Tout contrevenant s'expose à des poursuites judiciaires au motif de Trouble à l'Ordre Public.

Citation :


Poitevin devant, jamais ne se rend !


nnonce comtale : Dissolution du Sénat


A tous qui la présente annonce liront ou se feront lire,

Après avoir rencontré les différents acteurs et analysé la situation, Sa grandeur Pandémie Herbst à proposé, comme cela est prévu par la charte du sénat, à son conseil la possibilité de dissoudre cette institution. Les discussions au sein du Conseil furent rapides et le vote qui s'en suivit sans équivoque: le Conseil se prononçait pour la dissolution du Sénat d'une part, et d'autre part pour une consultation publique auprès des Poitevins. Une urne et des bulletins furent mis à disposition de tous les Poitevins pendant une période de sept jours.
Sa Grandeur Pandemie Herbst a clos le vote ce jour et proclame par la présente annonce les résultats de la consultation populaire:

Citation :
Pour la dissolution du Sénat: 28 voix
Contre la dissolution du Sénat: 7 voix
Sans avis: 1 voix

Ainsi, proclamons officiellement la dissolution du Sénat qui sera effective dès son annonce et son affichage en place publique.



Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandemie Herbst
Au Castel de Poitiers le huitième jour du mois de novembre de l'an de grasce MCDLXII




Citation :


Poitevin devant, jamais ne se rend !


nnonce comtale : ouverture de l'école des Bourgmestres


A tous qui la présente annonce liront ou se feront lire,

Parce que être bourgmestre est tout sauf un long fleuve tranquille.
Parce que la fonction de bourgmestre peut être parfois complexe.
Parce que la gestion d'une ville est un travail de chaque instant.
Parce que l'administratif peut sembler lourd à porter.
Parce que se lancer dans l'aventure des municipales peut faire peur et freiner les plus audacieux,

il a été décidé d'ouvrir, à nouveau, la faculté comtale et de la renommer "Ecole des Bourgmestres".
Qui peut s'y rendre? Tout Poitevin désireux de connaître le fonctionnement d'une mairie avec tous les droits et devoirs qui en découlent.
Quelle équipe de formateurs vous accueillera? Un trio qui a fait ses preuves au sein d'une mairie: Philorca, Leana et Pandemie.
Ce trio a été choisi suite à une consultation au sein de l'AHF (Assemblée des Hauts Fonctionnaires où se rendent chaque jour les maires poitevins).

Annonçons par la présente l'ouverture de l'Ecole des Bourgmestres qui accueillera dans ses nouveaux locaux, au Castel, les personnes intéressées par une fonction de maire mais aussi tout maire en exercice souhaitant échanger autour de thèmes particuliers.

Le Comte et son Conseil vous invitent icelieu: http://chateau-poitevin.forum2jeux.com/f213-ecole-des-bourgmestres

Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandemie Herbst
Au Castel de Poitiers le huitième jour du mois de novembre de l'an de grasce MCDLXII


Citation :


Poitevin devant, jamais ne se rend !


nnonce comtale : Appel à candidature au poste de Recteur de l'Université du Poitou


A tous qui la présente annonce liront ou se feront lire,


Dame Crisolde, actuelle Rectrice de l'Université du Poitou, quittera dans une semaine ses fonctions pour des raisons personnelles.
Le poste de Recteur sera donc à pourvoir rapidement.
C'est pourquoi, par la présente, le Comte et son Conseil font un appel à candidature auprès des Poitevins intéressés et surtout motivés par ce poste, qui rappelons-le, est loin d'être de tout repos.

Des critères ont été établis pour les postulants:

Citation :
- être érudit
- être étudiant et/ou professeur
- être résident en Poitou depuis 6 mois
- être disponible car cette fonction requiert beaucoup de temps
- avoir le sens de l'organisation et des relations humaines

Les lettres de candidatures sont à adresser au Comte pour le 12 novembre, minuit, dernier délai.

Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandemie Herbst
Au Castel de Poitiers le neuvième jour du mois de novembre de l'an de grasce MCDLXII


Citation :

Poitevin devant, Jamais ne se rend !


nnonce comtale : Information importante sur les mines

L'équipe économique, sous l'égide de Sa Grandeur Pandémie Herbst, informe les Poitevins que depuis ce matin, au petit jour, la mine d'argile située entre Niort et Poitiers a été fermée aux mineurs et que la mine d'or de Poitiers est à nouveau ouverte.
Le Comte et son Conseil tiennent à présenter ses excuses auprès des Poitevins concernés pour ce contretemps.

Il est à noter que les Pictaves auront accès à une mine, adoncques ne seront point pénalisés par cette décision comtale.


Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandémie Herbst,
Faict à Poitiers le dixième jour de novembre de l'an de grasce MCDLXII


Citation :


Poitevin devant, jamais ne se rend !


nnonce comtale : Concours d'archerie ouvert à toutes et à tous


A tous qui la présente annonce liront ou se feront lire,


Qu'il soit su de tous que pour honorer le Peuple poitevin et sa Noblesse, un concours d'archerie est organisé par le Comté, non loin de la lice pictave.
L'organisation est la suivante:

Citation :
- Inscriptions auprès de Dame Brunehaut ou Dame Lilyena (par missive IG) jusqu'au 13 novembre.
- L'esplanade où seront installées les cibles se trouvera sur le forum 2 (Ligue de joutes et lice: http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=318)
- le règlement complet sera affiché sur place. Cependant nous vous en donnons les grandes lignes:
=> une phase éliminatoire à l'issue de laquelle les 8 meilleurs archers seront retenus
=> une phase finale avec les 8 qualifiés.


Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandemie Herbst
Au Castel de Poitiers le dixième jour du mois de novembre de l'an de grasce MCDLXII


Citation :

Poitevin devant, Jamais ne se rend !


nnonce comtale : Le bilan de fin de mandat

Citation :
e mot du omte:

Avant de finir par le bilan du Conseil Comtal, je tiens à remercier l'ensemble de la Noblesse Poitevine, pour sa dévotion à mon égard. La noblesse ce n'est pas uniquement des terres mais aussi du coeur. Et vous l'avez démontré.

Un grand Merci à Sa Seigneurie, Datan d'Aulnay de Saintonges, Pair de France, pour toute son aide.


Voila, après deux mois de mandature, mon règne s'achève. Je tiens à remercier l'ensemble des Conseillers pour leurs disponibilités, leur sérieux et leur implication.

J'ai des mentions spéciales à décerner pour leur dévotion sans faille au cours de ce mandat :

- Brunehaut, Porte Parole du Poitou qui a effectué en parallèle sa mission de procureure sans jamais se plaindre ni rechigner à la tâche
- Philorca, CAC du Poitou, même si nous ne sommes pas les meilleurs amis du monde, je dois reconnaître une très bonne gestion de sa part: je lui avait fixé un objectif pour ma fin de mandat, elle l'a dépassé et de très loin.
- Sarah_ann, ancienne Connétable, devenue prévôt, avec une excellence et une envie de bien faire sans équivalence.
- Chidelric, Capitaine de l'OST Poitevin, qui aura répondu à toutes mes demandes, aussi complexes soient elles.
- Erwany de Ribemont, Chancelier du Poitou ainsi que la Chancellerie dans son ensemble: des traités ont été signés pour l'avenir du Poitou.

Au delà des remerciements personnels, je tiens à souligner l'entente et la courtoisie exceptionnelle qui auront régné dans ce Conseil. Chacun pensant à aider l'autre et cela dans un esprit dénué de critiques acerbes.

Nous avons respecté 91 % de nos deux programmes respectifs. Non sans difficultés, non sans discussions, non sans remarques de dernières minutes, mais l'essentiel étant là: avoir respecté vos voix, vos attentes et avoir tenté de vous redonner de l'espoir.

Alors non , tout n'est pas rose, nous aurions pu faire plus, mais le manque de temps aura eu raison de nous.

Demain, il y aura les résultats des élections. Le peuple aura choisi ses représentants légitimes. quels que soient ces résultats, les Conseillers auront fort à faire pour travailler encore plus et vous rendre la confiance accordée.

J'ai été fier de vous servir, de diriger notre Comté, de prendre des décisions pour vous, et d'inscrire dans le marbre de nouvelles institutions ou loys pour le bien être de la communauté.

je finirai mon laïus sur ces belles paroles :

On dit que certaines vies sont liées à travers le temps, unies par un ancien appel qui résonne au cours des siècles


J'espère que cela se révélera vrai et que j'aurais le plaisir et l'honneur d'être votre digne représentant à nouveau

Votre Dévoué Comte


Pandémie Herbst
Commandant de l'armée "Fortitudinem Honorem"
Comte du Poitou


Poitevin devant, Jamais ne se rend !


Bilan Prévôté

Citation :
A vous,

Un mandat qui se termine et un bilan qui sera, en grande partie, basé sur ces dernières semaines passées sur le fauteuil de Prévôt.

Avec la fermeture des frontières, chaque membre de la Prévôté a eu fort à faire, mais malgré quelques récalcitrants, nous avons pu nous occuper des différentes demandes de laissez-passer ou d'installation de façon objective et rapide. Aujourd'hui, nous sommes heureux que les troubles qui menaçaient le Poitou se soient quelque peu apaisés, mais nous restons vigilants. Nous avons également eu quelques plaintes pour trouble à l'ordre public et esclavagisme, dont certaines ont été réglées à l'amiable et d'autres déposées sur le bureau du procureur. Ainsi que deux cas de brigandages ; je vous invite donc à la prudence sur les routes.

Deux de nos jeunes agents ont acquis leurs Galons d'Aspirant de Police, et un maréchal de Thouars nous a quitté après des mois de bons et loyaux services pour vaquer à ses occupations. Je leur souhaite bon courage pour le futur et les remercie pour leur dévouement.

Autant que je tiens à remercier les maréchaux, les policiers, les douaniers qui ont fait et font chaque jour un travail consciencieux avec respect et humilité sans jamais baisser les bras. Mais aussi, les maires, les militaires, la noblesse, les compagnies (En particulier les Eperviers toujours présents) et les civils Poitevins qui n'hésitent pas à venir en aide à la sécurité du Comté gracieusement.

La prévôté est une institution qui mérite qu'on prenne le temps de s'y attarder. Malgré la persistance, la disponibilité et le travail assidu des agents actuels, elle manque considérablement d'effectifs pour que chacun puisse aspirer à un moment de répit destiné à profiter des siens et de son activité d'artisan. Défendre sa ville, son Comté, rendre justice à ses concitoyens, sont des tâches qui demandent de l'attention, des patrouilles de nuit, des rapports journaliers et le suivi de dossiers en cas d'embauche illégale. De ce fait, il est important qu'il y ait plusieurs douaniers et maréchaux dans une même ville afin de se relayer. A noter que financièrement cela peut être très avantageux : En complément de votre salaire de maréchal, lors de votre temps libre en journée, vous pouvez travailler à la mine ou dans votre échoppe, du moins celles qui ne nécessitent pas d'y passer une journée entière, ce qui vous permet de vous faire un très bon salaire.


Et je profite de cet encart qui m'est exclusivement destiné, pour remercier, de façon plus privée, tout ceux qui m'ont soutenue et aidée sans relâche, ni contrepartie, durant ce mandat qui fut une expérience non sans difficultés, mais enrichissante en tant que conseillère comtale, Connétable et enfin Prévôt, un dernier poste qui n'a pas été de tout repos.

Isolda, Nethel, Johnston, Melie, Neuville... ainsi que tout ceux qui ont pris la plume, connus et inconnus, pour m'adresser des encouragements. Ce fut un soutien de tous les instants.

Pour conclure, n'hésitez pas à venir à la Prévôté, ne serait-ce que pour voir, vous informer, poser des questions et peut-être apercevoir l'aide, même minime, que vous pourriez apporter à cette magnifique institution ainsi qu'à la famille qui la compose.

Merci de votre attention, et bon courage à mon successeur qui j'espère aura autant de bénéfices que moi reçus à ce poste.

Sarah Ann d'Hescorail,
Ancienne Prévôt du Poitou,
Mais Niortaise avant tout.

Bilan de l'équipe économique:

Citation :


Compte rendu de fin de mandat de votre bailli

Et voilà donc venue la fin de ce mandat. Pour certains conseillers c'est un repos bien mérité qui les attend, pour d'autres c'est sous un autre régnant qu'ils exerceront leurs talents. Autre comte ou comtesse, autres méthodes peut être, autre ambiance, mais dans tous les cas beaucoup de travail, de décisions à prendre.

Et comme dit le philosophe:
“Il faut nous attacher à ne pas suivre, comme des moutons, le troupeau qui nous précède”
Ne craignons pas d'innover, de chercher. C'est ainsi que depuis deux ou trois mandats vous sont communiqués des données économiques jusque là tabou.
C'est ainsi que le conseil peut enfin connaitre les stocks du CAC
C'est ainsi que toute demande de recherches dans les archives du conseil par un poitevin, est possible même s'il y a quelques restrictions.

Vous avez lu le précédent rapport et nous n'allons pas déroger à nos petits fromages poitevins.

En premier les produits, parce que ce sont les chiffres que l'on aime.




Et les charges ensuite. Bien que nécessaire parce qu'elles apportent aussi de la production, l'équipe économique s'emploie à les réduire.
Au grand désespoir sans doute des érudits dont les recrutements sont limités à leur strictes utilités.





La ferme !.........comtale

Nous vous avons assez parlé des la ferme comtale, des ventes et des naissances.
Nous pouvons l'affirmer: les poitevins sont de grands consommateurs de cochonailles et de moutons.
Mais savez vous que ces petites bêtes mangent?
Vous demandez pourquoi vos maires achètent en masse du maïs et du blé?
Et bien, au delà du fait qu'au passage ils touchent un petit bénéfice en vendant au comté ( et tant mieux, c'est une façon aussi de redistribuer de la richesse), celui ci le transporte à la ferme comtale.

Environ 2500 maïs et autant de blés consommés par nos animaux pendant ce mandat.
Quelques épis de perdus d'apres notre régisseur mais rien de bien méchant.


Aide aux productions céréalières:

2 poitevins ont bénéficié de cette prime de 100.00 écus: un a Niort, un autre à La Trémouille

Les impôts et les taxes

Ce sont des sujets qui fâchent et pourtant le Poitou n'est pas un comté qui accable ses habitants. Aucun produit n'est taxé en Poitou, même les produits de luxe. C'est assez rare pour être noté.

Ce mandat l'impôt est resté stable. Une note d'information à l'usage des maires, en Haute Assemblée Poitevine, a rappelé les modalités de prélèvements.

Les taxes sur les tavernes:

Des retards et des rappels à l'ordre pour certains.
Pour l'instant nous devons déplorer:
* deux très mauvais payeurs qui ont quitté le Poitou:
Grayne et Madeleine_Pelletier
Autant vous dire que ce sont des pertes sèches, soit un peu plus de 900.00 écus.
Elles ne sont pas effacées au cas où un jour nous pourrions en récupérer une partie. L'espoir fait vivre.

* deux poitevins dont la situation est en cours de régularisation. Pour cette raison, nous n'en dévoilerons pas l'identité.
Pour l'un d'eux, la taverne a été fermé, permettant ainsi aux dettes de ne plus s'accumuler et d'apurer la situation.
Des que cela sera résolu, les dettes seront effacées.
Pour l'autre, le compte est bon, la dette a été payé ce jour 9/11 en totalité, et bien sur effacée de nos registres.

Les taxes portuaires:

Elles ne sont pas toujours faciles à récolter. Les bateaux allant et venant, il faut que les commandants fassent escale en Poitou pour honorer leurs taxes.
D'autre part il y a aussi des séjours au monastère.

A ce jour, les taxes dues s'élèvent à 520.00 écus

Sieur Zacharys, notre chef de port, s'emploie à les percevoir.


L'évolution de la trésorerie:

Il faut noter l'excellent travail de notre CAC, dame Philorca. Notre trésorerie a augmenté environ de plus de 38%. Mais elle vous expliquera tout cela ainsi que l'évolution du stock.
Voici ce que vous avez pris l'habitude de voir depuis quelques mois:




Relais de poste poitevin U.P.S. :
Nous attestons du sérieux de service dirigé par sieur Nethel. Nous l'en félicitons. Outre sa rapidité les petits sous sont tout autant petits ruisseaux qui font les grandes rivières.

C'est clos pour votre bailli.
Je fais parti de ceux qui vont laisser place pour l'instant. Je souhaite au prochain conseil de travailler en toute sérénité et surtout de mettre de côté les divergences personnelles et d'écouter avant de hurler.

Bonne chance au Poitou et à son peuple.



Bailli du Poitou

Citation :
Bilan de fin de mandat du Commissaire aux mines

Après une arrivée en cours de mandat, j'ai repris la succession de dame Nadjka dans cette fonction. Il m'a fallu un peu de temps pour apprendre mais, bien assez vite, j'ai pris mes marques et commencé à travailler à la gestion de nos mines.

Nos mines ont vu de belles productions de nos matières premières malgré une chute de niveau pour deux de nos mines. A ce jour la carrière de pierre de Niort et la mine de fer de Sainte/La Rochelle ont toutes deux perdu un niveau, respectivement courant octobre et début novembre, ce qui malgré la déconvenue n'à en rien affecté le Comté.

La mine de de fer de Sainte/la Rochelle a actuellement récupéré son niveau. Et l'amélioration de la carrière de pierre de Niort, afin de recouvrer un niveau perdu suite à son effondrement, est prévu avant la fin de ce mandat.

Nous avons, dans le désir de stabiliser et de maintenir notre prestige, afin de protéger au mieux notre Comté, ouvert à plusieurs reprise la mine d'argile. La mine de sel fut également ouverte afin d'avoir des stocks nous permettant l'exportation et ainsi fournir les denrées qui manquaient à nos villes, et la mine d'or de Poitiers fut fermée en parallèle de l'ouverture de la mine de sel afin d'éviter toute utilisation trop excessive lors des entretiens.

Actuellement nos mines se portent bien. Les entretiens sont faits régulièrement, nos productions sont régulières et les améliorations vont être effectuées.

Par sécurité et en constante communication avec la Commissaire aux Commerces, d'un commun accord et dans un souci de sécurité, nous nous sommes fixé un seuil dans nos stocks afin que jamais le comté ne soit dans le négatif. Et les résultats sont là, nous n'avons jamais manqué de minerai !

J'en profite pour vous rappeler que nos mines font partie intégrante de l'économie de notre Comté et qu'il est important de les fréquenter. N'hésitez pas à vous rendre dans nos mines de fer principalement. Plus nous produisons, plus nos réserves se gonflent et plus notre économie est florissante.

Alors tous à vos pioches et minez nos filons de fer.

Voilà pour la partie minière de notre Comté. En résumé des variations de stocks scrupuleusement maîtrisées, des dépenses minimales et des productions en hausse. Continuons ainsi et le prochain bilan commencera sous de bon auspices.



Faict au Castel de Poitiers le 9 novembre 1462


Citation :
Bilan du CAC


Je commencerai ce bilan par remercier tous les Conseillers pour la bonne ambiance qui n'a pas quitté les salles du Conseil et ce, durant tout le mandat.
Je ne vous cache pas que j'étais septique, mais chacun a fait des efforts et tout s'est bien passé.
La preuve que les Poitevins,quels qu'ils soient sont capables de beaucoup quand il s'agit de notre Comté.

Ce travail d'équipe a permis d'augmenter la trésorerie de plus de 38% et en plus de faire fructifier nos stocks.


le CAM, dame Leana, et moi-même, avons travaillé de paire afin que nos mines ne soient pas fermées.
Nous avons fait appel à des villes extérieures pour effectuer des échanges, même notre Comte, Sa Radineuse Grandeur Pandemie n'a pas pu s'empêcher de participer en trouvant quelques contrats parmi ses connaissances personnelles.
Nous les en remercions tous les deux.

Comme vous l'a annoncé la CAM dans son bilan, nous aurons prochainement besoin de fer pour une grosse commande, nous vous invitons donc à vous rendre dans les mines produisant ce minerai afin que nous respections nos engagements vis à vis du Duché concerné.
N'oubliez pas: " ALLER A LA MINE DONNE BONNE MINE !"

Nous remercions les MA qui sont toujours disponibles pour aider le Poitou et espérons qu'ils seront tout aussi disponibles avec mon successeur qui sera nommé d'ici quelques jours.

Concernant le système de quota qui a été mis en place voilà quelques semaines, cela a l'air de fonctionner.
Le Comté régule ses achats et nos villes ne sont en aucun cas pénalisées.
Ce mode de fonctionnement est donc à maintenir en place.

Pensez à aider vos villes!
Certains marchés ont des prix exorbitants.
Dites-vous que ce n'est pas en inondant les marchés de denrées chères que vous serez plus riche!
La richesse est peu de chose quand des villes souffrent de manque, et quand les villes pâtissent, le Comté en ressent les conséquences.
Vendez à des prix raisonnables, privilégiez les contrats avec vos mairies ou avec des artisans complémentaires à votre métier, vous verrez que tout se régularisera de soi-même.

Je tiens à remercier également les quelques éleveurs qui, suite à mon appel lors de la période estivale, ont continué de me proposer leur production. Cela est une grande aide pour notre prestige et le Comté leur en est reconnaissant.

Je remercie finalement tous ceux avec qui j'ai eu l'occasion de travailler durant ce mandat et espère qu'ils ont autant apprécié nos échanges que je les ai appréciés.


Je terminerai ce bilan par quelques chiffres que vous pourrez comparer aux bilans précédents:

du 21 octobre à aujourd'hui:

- 94 mandats rédigés
- 209 courriers commerciaux envoyés
- 2 contrats extérieurs menés à bien
- 0 contrat annulé
- 3 contrats extérieurs en cours
- 4 contrats extérieurs en discussion


Récapitulatif du mandat:

- 254 mandats rédigés
- 393 courriers commerciaux envoyés
- 7 contrats extérieurs menés à bien
- 0 contrat annulé


Conclusion générale du mandat:

Notre Comté se porte bien, nous n'avons jamais atteint ce seuil depuis plus de deux ans!
Vous pourrez retrouver l'évolution de la santé financière du Poitou d'aujourd'hui sur le bilan de notre Bailli, dame Icie, qui devra, avant son départ du Conseil agrandir son tableau pour que nos courbes puissent continuer leurs ascensions.




CAC du Poitou

Bilan du Connétable

lilyena a écrit:


Etant totalement étrangère à la caserne, j'ai du découvrir les lieux au final pas aussi compliqués que je ne le craignais.

J'ai assisté à l'appel dans chacune des casernes et je remercie l'ensemble des militaires qui m'ont accueillie et entourée durant la brève période de ma mission de connétable.

Le travail est relativement facile mais passablement expliquer dans la documentation mise à ma disposition. Il me reste donc quelques jours pour finir la vérifications des paies qui a pris du retard et apporter une amélioration au document d'aide à la prise de fonction pour les futurs connétables. Comme moins j'ai de temps mieux j'travaille, ça devrait être bon pour l'élection.

Bilan du Capitaine

chidelric a écrit:
En ce qui concerne l'Ost, ce mandat se termine encore une fois sans incident grave. Nous avons eu plusieurs alertes qui ont conduit à une forte mobilisation de tous les Poitevins, comme à Saintes à la fin du mois dernier où une armée potentiellement belliqueuse souhaitait traverser notre Comté. Cela fait maintenant plusieurs mois que notre Comté prospère en paix et envoie des messages forts aux groupes de hors la loi. Le Poitou n'est pas une terre de refuge pour eux et nous ferons tout pour les poursuivre s'ils passent nos frontières.

D'un point de vue institutionnel la nouvelle Coutume est entrée en vigueur. Elle n'a pas donné lieu à de grand changement vu qu'il s'agissait d'une grosse mise à jour. J'espère que des efforts seront produits dans le futur pour apporter du renouveau à cette institution.

Bilan de l'équipe judiciaire

Citation :
Le juge Motep du Langon et moi-même n'avons point chômé pendant ce mandat. Nous avons eu des affaires plus ou moins faciles, d'autres plus ardues, défrayant la chronique poitevine.

A ce jour:

Affaires classées

Citation :
=> 5 verdicts pour lesquels les accusés ont été reconnus coupables et ont écopé d'une peine e prison et d'une amende importante.
=> 1 verdict pour lequel l'accusé a été reconnu coupable et a été condamné à une amende symbolique, d'un écu, et à une peine alternative de 3 jours de TIG (travail à la mine).

Affaires en cours

Il y en a 16 ce qui peut paraître énorme. Cependant, pour 4 d'entre elles, relevant de coopérations judiciaires mise en place avec les provinces de Guyenne, Touraine et Périgord-Angoûmois. A ce jour, nous n'avons aucune nouvelle des procures de Touraine et du PA, malgré nos courriers de relance.
Quant au procès en coopération avec la Guyenne, le procureur devait nous faire parvenir les témoignages et son réquisitoire rapidement. Nous craignons que les pigeons de Guyenne n'aient été abattus par des chasseurs au cours de leur périple.

Concernant les 9 affaires restantes, la justice suit son cours.

Citation :
=> 3 TAOP pour brigandages
=> 2 TAOP pour escroquerie (non paiement de l'impôt)
=> 2 procès pour HT
=> 4 TAOP pour présence illégale en Poitou
=> 1 TAOP pour non respect du Code économique Poitevin

Nous avons suivi au mieux la ligne de conduite souhaitée par le Comte: exercer une justice rapide et sans concession.
Nous espérons que les dernières affaires en cours puissent être réglées rapidement lors du prochain mandat. Nous resterons, bien entendu, à disposition de nos successeurs s'ils souhaitent des précisions ou tout autre complément d'information.

Pour le duo oeuvrant au tribunal



Faict au Castel de Poitiers le 10 novembre 1462

Le mot de la Chancellerie:

Citation :
- 3 nouveaux ambassadeurs ont été nommés
- 2 nouveaux élèves se sont inscrits à la formation dispensée par la Chancellerie.
- 2 traités finalisés avec le Comté du Limousin et de la Marche, avec l'Ordre du Sait-Esprit.

SE Erwany de Ribemont, Chancelier du Poitou




Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandemie Herbst
Faict à Poitiers le onzième jour du mois de novembre de l’an de grâsce MCDLXII.

Citation :

Poitevin devant, Jamais ne se rend !


nnonce comtale : Information importante sur les mines

Qu'il soit su de toutes et de tous,

Aujourd'hui au petit matin, notre CaM, dame Leana [IG: leana..] annonce au peuple poitevin que la carrière de pierre (mine n°2), près de Niort et la mine de fer (mine n°5) entre Saintes et La Rochelle ont été améliorées. Leur effondrement n'est plus qu'un lointain souvenir, notre parc minier recouvre ainsi un excellent niveau.

Citation :
12/11/1462 04:32 : La mine n°2 a été améliorée au niveau 12.
11/11/1462 04:29 : La mine n°5 a été améliorée au niveau 10.


Rédigé par Brunehaut pour le Régent du Poitou Pandémie Herbst,
Faict à Poitiers le douzième jour de novembre de l'an de grasce MCDLXII


Citation :


Poitevin devant, jamais ne se rend !


nnonce comtale : Remerciements à Sa Grandeur Icie de Plantagenêt


A tous qui la présente annonce liront ou se feront lire,


Qu'il soit su de tous que Sa Grandeur Pandemie Herbst, tient à remercier personnellement, Sa Grandeur Icie de Plantagenêt pour son geste d'une noblesse exemplaire: l'achat d'un bateau marchand pour le Comté sur ses fonds personnels.
Elle l'avait promis suite à l'affaire de la caraque comtale. Après renseignements pris, il s'est avéré que l'achat d'un bateau marchand serait dans l'immédiat plus judicieux. Après l'avoir contactée, elle a accepté pour le bien du Comté.

Merci à Elle.

Rédigé par Brunehaut pour Sa Grandeur Pandemie Herbst
Au Castel de Poitiers le dixième jour du mois de novembre de l'an de grasce MCDLXII


Citation :

Poitevin devant, Jamais ne se rend !


nnonce comtale : Nomination d'un nouveau Recteur à l'Université du Poitou

Qu'il soit su de toutes et de tous,

Une seule lettre de candidature a été reçue par le Régent Pandemie Herbst. Adoncques annonçons que dame Lhouise est nommée au poste de Recteur de l'Université du Poitou.
Nous lui souhaitons bon courage dans ses nouvelles fonctions de Rectrice qu'elle saura assurer sans faille.

Annonçons également que dame Lhouise sera guidée, le temps de prendre ses marques, par Dame Crisolde que le Comté remercie pour son travail exemplaire au sein de l'Université contribuant à former les érudits dans tous les domaines de connaissance.


Rédigé par Brunehaut pour le Régent du Poitou Pandémie Herbst,
Faict à Poitiers le treizième jour de novembre de l'an de grasce MCDLXII

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mandat Pandemie novembre 1462
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mandat Pandemie novembre 1462
» Planning du 24 au 30 novembre 1462
» LIVRE De BORD de l'ARVERNE - Alexandrie - 25 Novembre 1462 - Partie réservée aux barreurs
» Le Ambowl, le tournois des Ambiens 13/14 novembre (80)
» La RGC 2010 : les 13 et 14 Novembre prochains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie du Comté du Poitou :: HALL D'INFORMATIONS :: Annonce Comtale-
Sauter vers: